Pourquoi mangeons-nous les animaux ?

Public déjà sensibilisé

La plupart d’entre nous avons grandi avec l’idée qu’il est normal de manger les animaux, que c’est dans la nature des choses et que, sans chair animale, les êtres humains ne vivraient pas bien longtemps. De toute façon, les animaux sont moins intelligents que nous et n’ont pas la même gamme d’émotions : c’est en raison de cette frontière qui sépare les animaux des humains que nous avons le droit de les exploiter et les manger. Et si cette division n’était pas naturelle, mais culturelle ? Ne serait-elle pas le fruit de représentations sociales et historiques, nées et développées pour justifier la consommation des animaux par les êtres humains ? Dans cette conférence, nous déconstruirons ces représentations et examinerons l’ensemble des stratégies et tactiques mises en œuvre par notre société pour faire des animaux des êtres inférieurs que l’on peut exploiter le cœur léger.